• Diane

A la découverte du West Coast Swing!

Du West Coast Swing ?? Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?? De la danse en ligne avec des bottes et un chapeau ??


C'est souvent la première réaction lorsque je parle de cette pratique de danse. Méconnue, c'est pourtant une danse qui réserve bien des surprises !



Très férue de danses de couple, j'ai commencé ma pratique il y a environ 5/6 ans avec des danses bien connues du grand public, le rock, une initiation aux danses de salon, puis j'ai ajouté la salsa cubaine, portoricaine, la bachata, le rock acrobatique, chacune de ces danses m'apportent un réel plaisir, je les pratique d'ailleurs toujours.

Et, il y a environ 2/3 ans, j'ai découvert le West Coast Swing...

Cette découverte lors d'un stage de danse a vraiment déclenché chez moi une envie de me plonger pleinement dans la pratique de cette danse.


Pourquoi ?

Un peu de patience, je vais y venir mais tout d'abord, commençons par un peu d'histoire et de généralités...


Le West Coast Swing est donc une danse qui se pratique à deux.

Issue des danses swing des années 30/40. A l’origine, c’est un danseur de la côte est, Dean Collins, qui a proposé un style plus fluide à une danse swing pratiquée dans les dancing new-yorkais. Dean rejoint Los Angeles en 1937 et son style “smooth” va se répandre, on lui donnera d’abord le nom de “western swing”, puis une danseuse (Skippy Blair) ouvrira son école de danse en 1961 et participera à la codification du west coast swing et à son nom actuel. Certains l'appellent aussi la rumba du rock.


Cette danse se caractérise par des mouvements très fluides et élastiques entre les partenaires qui ne peuvent s'obtenir que grâce à la "connexion".

Comme la plupart des danses de couple, on retrouve une répartition des rôles entre le leader (qui guide) et le follower (qui suit). Des pas de base sont appris dans un premier temps et ce fameux travail sur la connexion entre les partenaires et le "strech" se travaillent au cours de la pratique de la danse et surtout tout au long de cette pratique car c'est vraiment la clef de la communication entre les partenaires car oui, il faut arriver à communiquer non pas par les mots mais juste avec le corps et à travers l'écoute et l'interprétation de la musique pour pouvoir obtenir une infinité de possibilités !


Danser le West Coast Swing, c'est avant tout se faire plaisir, il se danse essentiellement en social, lors de soirées mais il existe également des compétitions avec différentes épreuves qui réservent leur lot de bonne humeur et de spectacle bluffant surtout lorsque l'on sait qu'il s'agit la plupart du temps d'improvisation !


En voici quelques exemples...


- le Strictly : deux compétiteurs décident de s'inscrire et de danser ensemble mais ils ne savent pas à l'avance sur quelle musique ils vont devoir danser, ils ne la connaissent qu'une fois lancés sur la piste...


- les épreuves chorégraphiques : les compétiteurs s'inscrivent en couple et présentent une chorégraphie préparée à l'avance sur une musique de leur choix.


- le Jack'n'Jill : les cavaliers (Jack) et les cavalières (Jill) s'inscrivent individuellement. Ici, les partenaires ainsi que la musique sont tirés au sort, chacun devra démontrer sa capacité à s'adapter...


Pour toutes ces épreuves, un système de points "WSDC" permet de classer les finalistes de chaque niveau et de suivre la progression des compétiteurs de façon internationale.


Moderne par son approche, que ce soit en soirée ou en compétition, le West Coast Swing laisse également une grande place à l'humour et au fun.

Initialement dansé plutôt sur un style Blues, il a toujours su évoluer avec les rythmes des époques traversées : Jazz, Rock'n'roll, Country, Rock, Disco, Funk, RnB, Pop, Dance, Kizomba, Zouk...

Il se nourrit de tous les styles, de tous les rythmes et de toutes les personnalités ce qui lui apporte une richesse particulière et infinie !


Alors, pourquoi je suis si inspirée ?

Eh bien, pour tout ça! Mais en résumé, une infinité de possibilités, une danse procurant des sensations de légèreté, de fluidité très agréables dans laquelle chaque partenaire a son mot à dire car oui, le rôle de follower ne se contente pas de suivre même si c'est son rôle principal, cette personne peut aussi avoir son mot à dire dans la danse, c'est un réel partage, une écoute, un jeu.

C'est une danse qui laisse une grande ouverture au style, à l'écoute et à l'interprétation de la musique, et la recherche et l'approfondissement de la technique sont sans limite tout comme la pratique et l'apprentissage de la musique !




27 vues